Une machine à habiter
L – C 1954 : 1922, 1923, je prends à plusieurs reprises le rapide Paris- Milan ou l’Orient-Express (Paris-Ankara). J’emporte un plan de maison dans ma poche. Le plan avant le terrain ? Le plan d’une maison pour lui trouver un terrain? Oui!
Petit bijou d’ingéniosité et de fonctionnalisme, la Villa «Le Lac» est un manifeste architectural où l’on trouve déjà les idées maîtresses du programme développé par Le Corbusier dans les années 1920 pour ses célèbres «villas blanches». Véritable laboratoire des idées modernes, la Villa «Le Lac» compte parmi les réalisations les plus personnelles et les plus inventives de l’architecte.
La Villa
L – C 1954 : En 1923, c'était, ici, le «Chemin Bergère», un chemin presque abandonné. Une ancienne route romaine qui avait relié les évêques de Sion aux évêques de Lausanne et de Genève.

La Villa « Le Lac » Le Corbusier (1923) est le fruit d’une recherche ergonomique et d’une analyse fonctionnaliste — exceptionnelles en 1923 — visant à la réalisation d’un standard typologique : la maison étroite à travée unique. Un standard repris, depuis, dans le monde entier. Prototype de la maison minimale offrant un maximum de confort et d’espace, la Villa « Le Lac » cristallise des idées qui auront une influence considérable au XXe siècle autour des questions fondamentales de l’habitat minimum et de l’habitat pour le plus grand nombre. Cette modeste construction de 64 m2 rassemble déjà trois des futurs « cinq points d’une architecture nouvelle » : le plan libre, le toit-jardin et la fenêtre en longueur — une des premières de l’histoire de l’architecture. Véritable expérimentation technique, cette fenêtre de 11 mètres témoigne d’une nouvelle conception du cadrage du paysage et de la relation au site.

Chronologie
1923 - 1924
Construction de la Villa «Le Lac»
1931
Revêtement d'acier galvanisé des façades nord et ouest, création du mur nord et de l'annexe
1951
Revêtement d'aluminium de la façade sud
1962
La Villa «Le Lac» est classée à l'inventaire des Monuments historiques
1971
La Fondation Le Corbusier devient propriétaire de la Villa
1984
Ouverture au public
2010
La Villa devient musée
2012
Début de la restauration de la Villa
2013
La gestion muséale de la Villa incombe l'Association Villa «Le Lac» Le Corbusier
2016
Inscription de la Villa «Le Lac» avec 16 autres bâtiments de Le Corbusier répartis dans 7 pays sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. «L'oeuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au Mouvement moderne».
Photos © FLC/ProLitteris